dequoiparleton

La réparation locative* est à la charge du locataire.

On distingue deux cas :

Les réparations locatives couvertes par un contrat d’entretien :reparervite

Votre bailleur peut avoir contracté des marchés avec des entreprises pour assurer l’entretien d’un certain nombre d’équipements. Dans ce cas, vous payez, tous les mois dans vos charges, ces contrats d’entretien. Ils peuvent concerner le chauffe-bains individuel gaz, la chaudière individuelle gaz, les ascenseurs dont l’entretien est obligatoire. D’autres contrats peuvent également porter sur la robinetterie, les bouches de ventilation, les équipements de chauffage, l’interphonie, le fl exible de la gazinière…

Contactez-nous pour toute information.

Les réparations locatives non couvertes par un contrat d’entretien :

Lorsqu’il n’existe pas de contrat d’entretien, le locataire est tenu de réparer à ses frais et en conformité. Si le locataire n’effectue pas les réparations, celles-ci lui seront facturées à son départ. La réparation non locative est à la charge du bailleur. Dans ce cas, le locataire signale le problème au bailleur qui se met en relation avec le prestataire. Attention, en cas de dégradation ou de mauvais entretien, le locataire aura à payer le remplacement au prix du neuf.

La réparation non locative est à la charge du bailleur.

Dans ce cas, le locataire signale le problème au bailleur qui se met en relation avec le prestataire. Attention, en cas de dégradation ou de mauvais entretien, le locataire aura à payer le remplacement au prix du neuf.